Annonces

Guides sur le Canada
Archives

La ville de Montréal est la métropole de la province de Québec. Québec est la capitale politique, mais Montréal est la capitale culturelle et économique du Québec et le principal point d’entrée de la province. La deuxième plus grande ville au Canada, c’est une ville riche en culture et d’histoire et elle a une réputation bien méritée comme l’une des villes les plus animées d’Amérique du Nord. Montréal est la deuxième plus grande ville de langue française (langue maternelle) dans le monde, derrière Paris. La population de Montréal est d’environ 1,9 millions d’habitants, avec 4 millions dans la région métropolitaine.

Située sur une île dans le fleuve Saint-Laurent au point navigable le plus haut historiquement, Montréal a été un lieu stratégique depuis avant l’arrivée des Européens au Canada. Une ville prospère mohawk appelé Hochelaga était sur le site de l’actuelle Montréal lorsque l’explorateur Jacques Cartier l’a visité en 1535.
Cent ans plus tard, en 1642, le petit village de Ville-Marie a été fondée comme une mission sulpicienne par Paul Chomedey de Maisonneuve. Il est vite devenu un centre du commerce des fourrures. Après sa capture par les Anglais en 1762, Montréal est resté (jusqu’en 1970) la ville la plus importante au Canada et a été brièvement la capitale de la province dans les années 1840.

L’Interdiction sur les ventes d’alcool aux États-Unis durant les années 1920 et 1930 a fait de Montréal un lieu incontournable pour les transfrontaliers de proximité en Nouvelle-Angleterre et New York.
Dans les années 1960, d’un lecteur de renouvellement urbain centré autour d’Expo 67. L’Exposition universelle de Montréal a un système de métro et un certain nombre de parcs urbains attractifs et est considéré comme l’un des salons les plus réussis du monde. Plus de 50 millions de visiteurs réunis à Montréal au cours de cet été mémorable. Les Jeux olympiques de 1976 a laissé une saisissante stade idiosyncrasique et de nombreuses autres améliorations urbaines.

L’ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent en 1959, bien que beaucoup loué comme un boom économique, a sonné le début de la fin pour la domination économique de Montréal au Canada. Une fois le point de transition entre les chemins de fer de l’Ouest et les transporteurs maritimes de l’Est, à Montréal le témoin impuissant de certaines de ces affaires déplacé plus à l’ouest, jusqu’à la voie maritime navigable aujourd’hui, vers les ports de l’Ontario et le lac Supérieur. Le mouvement souverainiste québécois, qui a commencé à prendre de l’ampleur dans les années 1960, encore refroidi l’atmosphère pour le Canada à l’échelle des entreprises, dont beaucoup déménagé leur siège social à Toronto.

Suite à une dépression économique dans les années 1980 et 1990, Montréal est devenu plus sûr à sa place en Amérique du Nord et du monde. Il reste un centre de culture, les arts, la technologie informatique, l’aérospatiale, l’industrie des biotechnologies, et des médias pour l’ensemble du Canada.

Laisser un commentaire