Annonces

Guides sur le Canada
Archives

ours polaire canadaParcs Canada et le gouvernement du Manitoba mettent en commun leurs ressources afin de protéger l’une des plus grandes aires de mise bas des ours polaires dans le monde près de Churchill.

Ottawa et la province ont annoncé la signature d’un protocole d’entente (PE ) leur permettant de traiter essentiellement le Parc national Wapusk et le Churchill Wildlife Management Area sous contrôle provincial adjacent (WMA) comme un écosystème.

Cependant aucun nouveau financement a accompagné l’ annonce, ce qui décevra les écologistes et les universitaires travaillant dans le domaine.

D’un autre coté, les deux gouvernements insistent sur le fait qu’ils seront en mesure d’effectuer davantage de recherche et de surveillance des ours polaires et d’autres espèces en combinant leurs efforts dans la région.

«C’est vraiment un accord de collaboration et qui permettra de faire un meilleur usage des ressources existantes », a déclaré le premier ministre Greg Selinger.

Les deux gouvernements ont déclaré que l’accord permettra d’uniformiser les protocoles de sauvetage et à la réhabilitation des oursons orphelins polaires et d’enquêter sur les décès d’ours polaires. Il permettra également d’accélérer les licences pour les activités touristiques, de stimuler la recherche sur l’ours polaire et l’habitat du caribou et de lutter contre les effets du changement climatique sur l’habitat et le comportement des ours.

Cam Elliott, le directeur du parc national Wapusk, a déclaré que le protocole d’entente permettra aux chercheurs de réaliser des projets que le gouvernement ne pouvait se permettre à lui seul.

Le suivi des tanières d’ours blancs sera élargi. En règle générale, les enquêtes sur les zones de mise bas sont effectués à la fin de Février et Mars, pour que les ours mères avec leurs petits aient le temps de partir.

Laisser un commentaire